Danse macabre… La sarabande est morbide, effroyablement collective. Elle entraîne dans son sillage infernal des cadavres tout chauds et puis d’autres, qu’on croyait depuis longtemps refroidis. Sa sinistre musique résonne aux oreilles des vivants, dont les pauvres corps s’animent en des gestes plus ou moins contrôlés. La valse bientôt devient folle. Le ballet se mue en tourbillon, mêlant la chair fraîche aux peaux mortes, le gras double aux petits os brisés, la poussière d’or à la cendre des souvenirs plombés.

© Sixto Editions

© Sixto Editions

Le second album des Editions Sixto met en scène Lazare, journaliste fouineur en manque d’enquête sale. Dépêché à Rennes afin d’y rencontrer Charles Tessier, un notable accusé du meurtre de sa maîtresse, le limier ne sera pas déçu du voyage : le vieux puant clame son innocence et lui promet des révélations lors d’un procès retentissant. Le lendemain, il passe l’arme à gauche… Le comble pour un type aussi à droite, une chance pour ses anciens camarades de jeu, les sadiques “loups bleus” !

Bien sûr, Lazare n’est pas dupe… Il vient donc fouiner dans les entrailles de la ville, au cœur des archives interdites, compromettantes, intimes et douloureuses. Il farfouille dans les recoins glauques du passé. Aidé de Léa, flic intègre de son état, femme-canon maniant le flingue à la perfection, il parviendra finalement à faire la lumière sur une bien sombre histoire.

Le trait cassant de Luc Monnerais et ses encrages ténébreux servent efficacement le scénario écrit par Olivier Keraval. Amateurs de polars, de récits noirs comme les jours d’enterrement, une danse macabre vous attend…

Bert’

Danse avec moi !

Librairie DialoguesAcheter chez Librairie Dialogues