Affiche de l'exposition temporaire sur le japon

Hier soir, Gwendal Lemercier était invité au musée des Beaux arts de Brest, dans le cadre de la “nuit des musées”, événement qui anime toute l’Europe depuis huit ans. L’occasion était belle de mettre le travail du dessinateur en relation avec l’exposition actuelle sur le Japon.

Dessin de Gwendal et armure de l'exposition

Il a débuté par une conférence sur son travail et les recherches qui précèdent le travail du dessinateur de BD. Ainsi, avant de donner vie à des armures de samouraï dans ses planches, il se documente sur les matières utilisées afin de rendre au mieux les textures. De la même manière, il a affiné et parfois corrigé la position des mains sur le sabre par l’observation des enchaînements au jo (bâton) ou bokken (sabre en bois) au dojo de Saint-Pierre.

Aïkido

De nombreuses influences ont également été citées :

– Cinématographiques : Zatoïchi ou Kurosawa et son acteur Toshiro Mifune,

– Picturales : les estampes japonaises et leur précision du trait, du détail remarquable chez Hokusaï, qui inspira d’ailleurs des artistes régionaux comme Henri Rivière.

Les planches en noir et blanc d’un projet BD en attente permettaient de voir comment ce travail de recherches et d’observation était ensuite intégré, réutilisé.

Projet BD inspiré par le japon médiéval

La conférence se prolongeait par un atelier de dessin animé par Gwendal, chaque participant pouvant croquer les objets exposés, netsuke, okimono ou brûle-parfum.

N’hésitez pas à vous rendre sur les sites des douze musées de Bretagne qui se sont unis pour présenter les liens historiques et artistiques qui unissent la Bretagne et le Japon : Brest, Quimper, Lamballe, Saint-Brieuc, Dinan, Rennes… et sur le blog de Gwendal Lemercier, toujours très riche en nouvelles illustrations ; CREA, gwen-crea.blogspot.com/