L’Inattendu

Maison d’édition

L’inattendu est une librairie éphémère — et bientôt une maison d’édition — où trouver ce que l’on ne cherchait pas ! Gageant que les relations humaines sont basées sur la découverte, elle propose des « classiques inconnus ». Seul le hasard, l’aléatoire, les rencontres non désirées, peuvent nous emmener là où ne savions pas que nous voulions aller… Dans un monde dominé par la vitesse et les écrans, le livre n’a jamais été aussi nécessaire pour se retrouver, appréhender au mieux notre époque et prendre du recul face à l’effervescence des images et des mots. Plus que jamais à l’heure où les algorithmes nous confinent dans nos propres choix — Vous avez aimez ceci, donc vous aimerez cela —, nous avons besoin de libraires qui nous fassent sortir de notre bulle culturelle et nous ouvrent à notre propre désir, celui que nous ignorons encore !

Auteurs présents sur le stand :
Yvon Coquil a travaillé une trentaine d’années au sein de l’arsenal à Brest, notamment en tant que charpentier-tôlier. Désormais, il n’aime rien tant qu’appeler la fiction pour dire sa vérité. Son premier roman, Black Poher (Les éditions du Barbu), a obtenu le Prix du roman du festival du Goéland Masqué en 2008. En 2016, il a signé aux éditions Sixto un recueil de nouvelles, Métal amer, remarqué par la critique dont 813, LA revue des littératures policières. Au carrefour du polar et du roman prolétarien, il y donne de la voix à ce continent silencieux, celui des ouvriers des chantiers navals. Ses personnages, des êtres au bord de la rupture, sous la ligne de flottaison, tentent encore de résister. En 2019, il a publié Liste noire aux éditions In8 dans la collection Polaroïd dirigée par l’écrivain Marc Villard.
Ses autres ouvrages : Quitter Brest, avec Briac (Sixto) – Dernier train pour Ouessant (La Gidouille) – Docks (Les éditions du Barbu)

Emmanuelle Bastien
Diplômée des Beaux-Arts de Besançon, Emmanuelle Bastien est passée par les Arts Décoratifs de Paris. Elle a créé Qu’est-ce que tu fabriques ? — supports à inventer des histoires — et anime régulièrement des ateliers pour les enfants. Ses créations ont été exposées à la Foire internationale du livre de Bologne (2011, 2017) et à la Biennale Ilustrarte de Lisbonne (2012, 2016). Elle fait du livre un terrain d’expérimentation et joue avec le contenu, la forme, le papier et le pliage.

Ses ouvrages : J’irai voir (L’Agrume) – J’aime (L’Agrume) – Me Gusta / M’agrada (Tramuntana) – Archì (Topipittori), texte de Roberto Piumini – Il était plusieurs fois (L’atelier du poisson soluble) – Bonhomme, sa maison et pluie et pluie (L’Agrume).

https://www.facebook.com/Linattendu-100766178334201