Nymphéas noirs

Cassegrain / Duval / Bussi

Dans le village de Giverny, où Claude Monet peignit quelques-unes de ses plus belles toiles, la quiétude est brusquement troublée par un meurtre inexpliqué et une rumeur selon laquelle des tableaux d’une immense valeur, au nombre desquels les fameux Nymphéas noirs, auraient été dérobés ou bien perdus. Trois femmes vont croiser le parcours de l’inspecteur envoyé sur place pour résoudre l’affaire. Mais qui, de la fillette passionnée de peinture, de la séduisante institutrice ou de la vieille dame calfeutrée chez elle pour espionner ses voisins, en sait le plus sur ce crime ?

Une maternité rouge

Christian Lax

Au Mali, une Maternité rouge, sculpture datant du XIVe siècle, est sauvée de la folie destructrice des islamistes par Alou, un jeune chasseur de miel.
En compagnie d’autres migrants, sœurs et frères d’infortune, Alou prend tous les risques pour rejoindre l’Europe. Son but et son obsession : confier la précieuse statuette au musée du Louvre !
Un récit engagé, évoquant celles et ceux qui subissent la violence, la misère et la guerre et tentent de rejoindre nos côtes dans l’espoir d’une vie meilleure…

Paris 2119

Zep / Bertail

Paris 2119. Drones et hologrammes font partie du quotidien. Les cabines Transcore permettent de se téléporter. Une partie de la ville est sanctuarisée, l’autre laissée à l’abandon.Tristan Keys vit dans ce monde dont il rejette la déshumanisation. Tel un marginal, il continue à prendre le métro, à marcher dans les rues, contrairement à sa compagne Kloé, adepte de la téléportation intercontinentale. Des faits inquiétants surviennent qui éveillent les soupçons de Tristan. Que leur cache-t-on ? Quels intérêts plus sombres le Transcore sert-il sous couvert de la téléportation pour tous ?

Les métamorphoses 1858 Tome 1

Alexie Durand / Sylvain Ferret

Été 1858 : au cœur de l’atmosphère étouffante des rues de Paris, une jeune couturière disparaît dans la plus totale indifférence. Seul Stanislas Andrzej, détective amateur, décide d’enquêter en compagnie de Joseph, son colocataire et ami d’enfance.
Alors que leurs recherches les mènent à une horrible machination bouleversant toutes leurs certitudes, leur quête va se métamorphoser en un prodigieux voyage initiatique.
Le premier tome d’une série horrifique dans un univers steampunk.

No war Tome 1

Antony Pastor

Le Vukland, archipel fictif mais qui trouve facilement des correspondances dans l’Atlantique nord, s’enfonce dans une crise sans précédent. Les tensions intercommunautaires s’exacerbent autour du projet de barrage sur les terres sacrées du peuple Kivik. L’élection contestée du nouveau président n’arrange rien. La population de la capitale occupe la rue, la jeunesse en première ligne…
Les protagonistes, filles (Kim, Jo) et garçons (Run, Kas, Brook), incarnent ainsi différentes formes de révolte face au monde des adultes, ses faux-semblants et ses trahisons.

Révolution Tome 1

Florent Grouazel / Younn Locard

Le début d’une fresque qui évoque la Révolution française en se tenant au plus près du peuple, et non dans les pas des grandes figures de l’époque. Dans ce premier tome (qui couvre les mois de mai à octobre 1789), on suit, tour à tour, une gamine des rues, un journaliste pamphlétaire, deux jumeaux nobles montés de leur Bretagne natale, une poissonnière des Halles, un philosophe anglais…
Avec cette question en toile de fond : comment s’inventent, dans le tumulte, de nouvelles manières de vivre et de lutter ?

Prix de la BD embarquée

Créée en 2009, Brest en Bulle s’est donné pour but de mettre en avant la bande dessinée dans le Finistère à travers l’organisation d’expositions, d’animations et d’un festival. Avec la volonté de valoriser les auteurs locaux et de développer le goût de la lecture chez les plus jeunes.

Depuis 2016 et l’implantation du festival Brest en Bulle dans la cité du Ponant, est né le Prix de la BD embarquée.

Un concept original

L’idée première de ce Prix est de proposer à des gens embarqués sur des navires, militaires, scientifiques ou de transport, qu’ils soient professionnels ou passagers, une sélection d’albums récents.

Le monde maritime au rendez-vous

Les lecteurs potentiels sont nombreux sur les navires, notamment sur les embarquements de longue durée, mais nous ne nous attendions pas à un accueil si enthousiaste. Depuis 2018, les usagers des médiathèques de Brest ont accès à la sélection et au vote.

 

Nos sélections de bandes dessinées ont été lues sur les navires hauturiers d’Ifremer, dans les sous-marins de la Force océanique stratégique, sur le plus grand bateau de la compagnie Penn ar Bed desservant les îles du Ponant, mais aussi dans les « trans-rade » de la Morlenn Express et certains bâtiments de la Brittany Ferries effectuant les liaisons entre la France et les îles britanniques.

Remise du prix au festival

Chacun est ensuite invité à voter pour la bande dessinée qu’elle a préférée.
Le prix est décerné lors du festival de Brest en Bulle, en septembre, auquel sont conviés les auteurs des albums sélectionnés.

Le prix en quelques chiffres

albums sélectionnés

mois pour les lire

(du 1er jour du printemps au 1er jour de l’automne.)

Suivez toute l’actu #PBDE2019

Un prix doté qui s’ancre à Brest

La dotation

En 2016, l’armement Genavir a doté le prix de 1 500 € pour sa première édition. En 2017, c’est le principal groupe de presse local, Le Télégramme, qui s’est engagé à nos côtés pour trois ans.

 

Cyril Bonin a remporté le premier Prix de la BD embarquée en 2016 pour
The Time Before et Laëtitia Rouxel s’est vu remettre le crabe 2017
pour Des graines sous la neige

Le trophée

Le trophée est l’un des fameux crabes en métal de l’artiste Jérôme Durand, réalisé spécialement pour l’occasion. En 2018, il était offert par le comité d’entreprise de la Brittany Ferries et la Marine nationale.

En 2018, le prix a été décerné à l’album Cinq branches de coton noir, une aventure épique et politique dessinée par Steve Cuzor (ci-dessus, avec le trophée) sur un scénario d’Yves Sente.

Derniers articles

Nos partenaires

Des maisons d’édition prêtes à prendre la mer

Chaque année, pour composer la sélection, nous suivons quelques principes qui nous tiennent à cœur. Notre choix est guidé par la volonté de défendre une bande dessinée créative en proposant un panel de qualité, ouvert à tous les genres, styles graphiques et sujets. Nous souhaitons proposer aux lecteurs une sélection de bandes dessinées qui sortent des sentiers battus tout en restant accessibles. Ce prix n’est pas un prix de la BD maritime, mais il correspond à l’identité portuaire de Brest.

Les éditeurs embarquent avec nous

Saluons l’esprit aventureux des éditeurs des albums sélectionnés depuis 2016, qui ont fait parvenir gracieusement des exemplaires à nos partenaires maritimes.